LEAD Burundi 2013

Financé par l'UE, ECES a animé une séance de formation sur le leadership et les compétences en gestion de conflits pour les parties prenantes aux élections (LEAD) du 25 au 29 Mars 2013. La formation a été gérée en collaboration avec l'École de l'Afrique centrale pour la formation électorale (EFEAC), avec le soutien de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Burundi et la Direction Général des élections du Québec.

 

 Cette formation LEAD a réuni tous les acteurs essentiels du processus électoral au Burundi. Les 50 participants étaient des représentants de la CENI, les médias, la société civile, les organisations en charge d'assurer la sécurité du processus électoral et les organisations chargées de la résolution des litiges électoraux. La cérémonie d'ouverture a été lancé par le Vice-président de la République du Burundi et a été suivie par des discours de l'ambassadeur de l'UE, le président de la CENI, le Secrétaire général de l'EFEAC, le directeur de l'unité électorale de la CEEAC et enfin le Directeur exécutif d’ECES. Les représentants d'une grande partie des bailleurs internationaux s’occupant du processus électoral au Burundi étaient également présents.

 

  • La première journée a été consacrée à une introduction aux principaux défis du leadership, suivie d'une projection du film Un élection Africaine, par Jarreth Merz.
  • Le second jour,  les participants ont reçu des informations particulières sur les phases les plus vulnérables du processus électoral et les moyens de les surmonter.
  • La troisième journée a été consacrée aux défis de l'organisation des élections et a impliqué des discussions actives sur les étapes cruciales du cycle électoral, comme l'inscription des électeurs et la transmission des résultats, avec une étude comparative du cas de la Côte d'Ivoire.
  • La quatrième journée a porté principalement sur l'importance de la gestion du temps pendant les crises électorales ainsi que les techniques de négociation qui pourrait faire ou défaire une situation tendue.
  • Enfin, la semaine a été conclu avec des sessions sur la façon de prévenir la violence électorale et le rôle central de leadership dans l'organisation et garantir la durabilité de la démocratie dans la période postélectorale. La formation a été conclu avec un entretien avec l'abbé Apollinaire Mohulungu Malumalu, président du Conseil d’administration d’ECES et directeur général d’EFEAC, sur le rôle de l'école de l'Afrique centrale pour la formation électorale.

À la fin de la formation, tous les participants ont reçu un certificat lors de la cérémonie de clôture, à la suite du discours de clôture de M. Pierre Claver Ndayicariye - président de la CENI, Mr Abbé Apollinaire Mohulungu Malumalu - Directeur général d’EFEAC et M. Pierre Atomo Ndong – représentant de la CEEAC.

 

Cette première formation LEAD à Bujumbura, au Burundi qui a réuni différents membres de la société civile (médias, la CENI, les ministres) fut un grand succès, à la fois, pour la contribution d’ECES à la prévention de la violence électorale dans la région mais aussi pour améliorer le dialogue et les échanges entre les parties prenantes aux élections au Burundi. Tous les participants ont exprimé leur appréciation du programme de formation très pertinente et les compétences acquises durant la formation. Il est à espérer que les discussions ouvertes et la coopération qui ont eu lieu au cours de cette semaine entre les participants faciliteront la collaboration future et contribueront à l'organisation d'élection pacifique dans le long terme.