Ce document propose des réflexions sur la prévention des conflits et de la violence électorale en Afrique australe.

Le 29 août 2018, le directeur exécutif d'ECES, Fabio Bargiacchi, et la conseillère principale en gestion des conflits électoraux d'ECES, Victoria Florinder, ont été invités à participer à l'atelier préparatoire de l'Association Américaine de Sciences Politiques (APSA) intitulé "Nouveaux Défis dans le Management Electoral, Bâtir de Meilleures Elections ».

L'atelier a eu lieu à Boston au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et a été organisé par le Réseau de Gestion Electorale, le Projet d'Intégrité Electorale et le Laboratoire de Données et de Sciences Electorales du MIT (MEDSL).

Il a offert une occasion unique à un grand nombre d'universités, d'institutions académiques et d'organisations de soutien électoral (telles que le Carter Centre, IFES, NDI, ECES et d'autres) et d'engager des discussions avec la communauté universitaire.

ECES a notamment contribué à une table ronde intitulée "Atténuer la Violence Electorale". Nous avons présenté les leçons qui peuvent être tirées de l'Afrique Australe en matière de prévention des conflits et de la violence électoraux en publiant un manuel intitulé « Prévention et Atténuation des Conflits et de la Violence Electoraux" et un document dérivé de ce manuel, tous deux produits dans le cadre d'un projet financé par l'Union européenne et mis en œuvre par ECES depuis 2013.

Après l'achèvement de ce projet de 4 ans sur la prévention de la violence électorale dans les pays d'Afrique Australe, ECES a beaucoup à partager avec le monde universitaire sur les meilleures pratiques et la mise en œuvre concrète des techniques de prévention et d'atténuation de la violence sur le terrain. La spécialisation d'ECES dans ce domaine a permis de remettre en question les normes et les théories supposées.

Cet atelier était non seulement un lieu idéal pour présenter les leçons qu’ECES a tirées en plus de huit ans de prévention de la violence électorale, mais il a également permis d'échanger des idées avec certains des plus grands esprits dans ce domaine. En réunissant des universitaires et des praticiens pour discuter des défis auxquels sont confrontés les organes de gestion des élections et les systèmes électoraux dans leur ensemble, ECES sera en mesure de poursuivre la collaboration et d'entrer en contact avec de nouvelles idées sur la manière de mieux prévenir les conflits et la violence électoraux.

ECES tient à remercier les organisateurs de l'atelier, le Réseau de Gestion Electorale du Massachusetts Institute of Technology et le Projet d'Intégrité Electorale (PIE). Le Réseau de Gestion Electorale est un réseau d'universitaires qui effectuent des recherches sur la gestion électorale dans le monde entier, tandis que le PIE, dirigé par Pippa Norris, est un projet universitaire indépendant basé à l'Université de Harvard et à l'Université de Sydney qui se concentre sur l'intégrité électorale et les résultats des élections qui ne présentent pas une intégrité suffisante.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger le document