PEV- Ethiopie (Prévention, atténuation et gestion des risques liés aux élections) 

Le projet vise à établir une coalition d'acteurs non étatiques (ANE) partageant les mêmes idées afin de renforcer leur voix dans les processus politiques et électoraux en Éthiopie. La coalition d'ANE a établi dans le cadre du projet est doté de capacités et bénéficie d'une assistance étroite pour mener à bien des activités qui, cumulativement contribuer à la prévention, à l'atténuation et à la gestion des conflits liés aux élections de la violence potentielle à l'approche et au lendemain des élections prévues en 2020. L'action vise à combler un vide créé dans le pays au cours des dernières décennies en utilisant le Les élections de 2020 comme plate-forme où les compétences nouvellement acquises peuvent être testées. À la lumière du processus de réforme et de l'espace ouvert aux ANE, il est essentiel que ces acteurs reçoivent un soutien substantiel pour faire contribution permettant l'autosuffisance au-delà de cette action et suivant le cycle électoral de 2020. L'action reconnaît l'impact inégalé qu’une coalition coordonnée et ciblée de NSA peut avoir. Par conséquent, les ANE La coalition sera le principal mécanisme de mise en œuvre par lequel le projet mettra en œuvre les activités, en étroite collaboration avec le chef de projet, l'ECES et les associés. À ce titre, le La coalition des ANE ne recevra donc pas seulement un renforcement des capacités et un soutien institutionnel, mais aussi la formation sur le lieu de travail en planifiant, en mettant en œuvre et en évaluant les activités prévues dans le cadre de ce projet.

Cette action s'articule autour de sept domaines de résultats interconnectés, qui suivent :

  • Production et diffusion de données de base, présentant un intérêt politique ;
  • Création et renforcement des capacités d'une coalition d'ANE, et d'un plus grand nombre d'ANE, dans l'observation des élections ;
  • Amélioration des compétences en matière de leadership et de gestion des conflits, de surveillance des médias et de journalisme le renforcement des capacités, qui ne se limite pas à la coalition des ANE ;
  • Les activités de prévention, d'atténuation et de gestion des conflits électoraux menées par les ANE, qui vont de des coordinateurs de conflits de base à un groupe de médiation informel et flexible composé d'anciens ;
  • Capitalisation sur les structures d'alerte précoce existantes ; renforcement du conflit électoral capacités de prévention ; mise en place d'un système d'alerte précoce distinct pour les conflits électoraux par la fusion dans ce qui existe déjà et combler les lacunes ;
  • Salle de situation électorale dirigée par la NSA ;
  • Sensibilisation à l'éducation civique et des électeurs et dialogue mené par les ANE avec les structures traditionnelles explorer le rôle des jeunes dans les messages en faveur de la paix.