ECES est spécialisé dans le traitement efficace de l'ensemble très complexe et délicat des interactions entre les organes d'administration des élections, les agences de développement multilatérales et bilatérales, les gouvernements, les Organisations de la Société Civile (OSC), les partis politiques et les fournisseurs de matériel et de services électoraux par la mise en œuvre des activités suivantes:

  • Gestion des fonds communs (UE et autres bailleurs) : Grâce à l'adoption de procédures de gestion transparentes conformes aux "meilleures pratiques" du secteur, ECES est en mesure de maximiser la cohérence et la complémentarité des contributions extérieures aux processus électoraux afin d'éviter les doubles emplois, de garantir la couverture complète de tous les aspects du processus ainsi que la meilleure utilisation des ressources.

  • Dialogue politique : renforcer et consolider les engagements des acteurs électoraux et l'adhésion à des valeurs démocratiques communes et partagées. 

  • Processus de gestion de crise/médiation avec les acteurs électoraux clés, y compris les dirigeants politiques : soutenir divers forums locaux, tels qu'un panel de personnalités influentes personnes ; y compris les nationaux et les hauts responsables de la médiation et des experts en gestion des conflits qui peuvent conseiller et soutenir le panel.
  • Lier les projets de consolidation de la paix existants aux mécanismes d'alerte précoce : cette activité vise à exploiter les initiatives locales déjà en cours dans ce sens, qui doivent être coordonnées de manière renforcée pour accroître leur efficacité. 
  • Mapping des réseaux religieux et des associations et dialogue inter- et intra-confessionnel, avec le potentiel de lutte contre l'extrémisme et la radicalisation : le dialogue inter- et intra-confessionnel et interconfessionnel a la possibilité de faire face efficacement aux défis politiques et électoraux et de contribuer au progrès de la démocratisation ainsi qu'au déroulement pacifique des élections, de manière à donner signification et direction aux adeptes de différentes confessions, ancrée dans la guidance religieuse. 
  • Initiatives de dialogue visant à instaurer la confiance (au niveau régional, national et communautaire) : ces activités peuvent contribuer à renforcer et à consolider les engagements d'un large éventail d'acteurs électoraux et leur adhésion à des valeurs démocratiques communes et partagées. 
  • Soutien consultatif : fourniture d'une expertise électorale spécifique, de haute qualité, flexible et personnalisable en vue d'élaborer des réponses appropriées et efficaces aux besoins des autorités nationales et des acteurs électoraux. 

  • InnovElections : approche hybride de la prestation de formation grâce à un menu flexible de programmes de formation, associée à des solutions à distance pour atténuer les défis imposés par la pandémie du Covid-19.

  • Soutien logistique et opérationnel : l'évaluation des forces et des faiblesses de la chaîne logistique et opérationnelle des élections est une nécessité pour améliorer l'efficacité, le calendrier, le coût et la durabilité, tout en fournissant un soutien aux opérations logistiques (inventaire, déploiement et stockage du matériel électoral, etc
  • Suivi des médias et communication institutionnelle : le suivi des médias, qui consiste à observer le contenu des médias à l'aide d'une analyse quantitative et qualitative à long terme, est essentiel pour évaluer la couverture médiatique du processus électoral, le pluralisme et la perception qu'ont les citoyens des organes d'administration des élections (OGE) et du processus électoral.
  • Acquisition de matériel électoral : élaboration de plans d'acquisition pour le compte des bailleurs et dans le respect total des procédures et des spécifications techniques, ce qui permet d'identifier les besoins qui développent la méthodologie de gestion et le chronogramme les plus appropriés en tenant compte des défis liés au calendrier électoral.
  • Soutenir les organes d'administration des élections pour renforcer leur capacité à gérer les fonds des bailleurs, y compris les rapports et les procédures liées à l'évaluation des dépenses : conformément à la déclaration de Paris sur l'efficacité de l'aide et au partenariat de Busan, tout en garantissant la transparence et la traçabilité de l'utilisation des fonds, aider les bénéficiaires à devenir pleinement autonomes dans la gestion des contributions financières
  • Développement de technologies de l'information et de la communication (TIC) innovantes, de solutions faciles d'utilisation et d'applications adaptées au soutien électoral : la technologie peut être un atout stratégique pour soutenir les activités liées à l'assistance électorale. 

  • Mise en œuvre de campagnes d'éducation civique des électeurs : ECES conçoit et met en œuvre des activités d'éducation civique et électorale pour différents acteurs électoraux, en particulier pour les organes de gestion des élections et les OSC. Ces activités sont menées à l'aide d'outils innovants, tels que la production de vidéos et l'utilisation de la surveillance des médias et des réseaux sociaux et la mise en œuvre de campagnes de cinéma mobile à l'échelle nationale.
  • Conception et sécurisation des bulletins de vote : plusieurs études ont démontré que l'ordre des candidats, le texte la typographie et la mise en page telles que la présence de logos et de photos ne sont pas des éléments neutres du bulletin de vote. Afin d’assurer un traitement juste et équitable de tous les candidats, le traitement digital des logos des candidats et des partis politiques permet la normalisation de la présentation conformément aux règles communes (fond, couleurs et modèles).
  • Transmission des résultats électoraux : soutenir la conception et la mise en œuvre de systèmes de transmission des résultats transparents, efficaces et crédibles, qui peuvent contribuer à faciliter l'acceptation des résultats tout en réduisant les risques d'accidents et de violence.
  • Production de plans de visibilité : ECES produit pour chaque projet un plan de visibilité conforme aux règles et procédures de chaque bailleur, qui est soumis à l'approbation avant d'être mis en œuvre. Ce plan comprend la conception et la publication de sites web et de réseaux sociaux dédiés.