PEV-SA

ECES vient de signer un nouveau projet financé par l'UE pour prévenir, atténuer et gérer les conflits liés aux élections et la violence potentielle en Afrique du Sud (PEV-SA). Le projet sera mis en œuvre conjointement par ECES et la Commission électorale indépendante d'Afrique du Sud (IEC). Le projet a été signé par le président de la Commission électorale indépendante d'Afrique du Sud, Glen Mashinini, le secrétaire général adjoint des services d'action extérieure de l'Union européenne, Christian Leffler, et par le directeur exécutif d'ECES, Fabio Bargiacchi.

 

ECES a collaboré avec IEC Afrique du Sud pendant plusieurs années dans le cadre du projet régional de prévention des conflits électoraux, PEV-SADC. L'IEC est l'un des organes de gestion électorale les plus performants et efficaces en Afrique, considéré comme un exemple sur le continent et au-delà, et également lorsqu'il s'agit de partager ses expériences comparatives.

 

L'objectif global du projet PEV-SA est d’appuyer la prévention, l'atténuation et la gestion des conflits liés aux élections et de la violence potentielle pouvant survenir avant, pendant et après les élections générales de 2019.

 

Les objectifs spécifiques sont:

 

  • Améliorer les capacités de leadership et de gestion des conflits parmi les acteurs clés tels que les coordonnateurs et les bénévoles des groupes provinciaux de médiation des conflits;
  • Redynamiser les infrastructures de paix existantes et relier leur travail aux groupes de médiation des conflits provinciaux en fournissant des services de secrétariat, par exemple la coordination, le renforcement des capacités, le soutien institutionnel;
  • Soutenir les échanges régionaux / internationaux entre pairs destinés à rapprocher l’IEC des OGEs d'autres pays afin de partager les meilleures pratiques en matière de prévention et de gestion des conflits.

 

ECES remercie l’IEC Afrique du Sud et la délégation de l'UE pour leur confiance et fera tout son possible pour mettre en œuvre ce projet au mieux. Pour le processus d'identification et de formulation, deux personnes de la CEI et d'ECES ont joué un rôle majeur. Granville Abrahams, Directeur des questions électorales de l'IEC, qui a contribué à plusieurs programmes de formation en leadership et à la gestion des conflits (LEAD) et qui a partagé l'expérience sud-africaine en matière de prévention des conflits électoraux dans les pays de la SADC au cours des quatre dernières années dan le cadre du Project régional PEV-SADC.

 

En plus de ses contributions à ces activités au nom de l’IEC de Afrique du Sud, M. Abrahams a joué un rôle clé dans l'identification et la formulation de ce projet en collaboration avec Victoria Florinder, conseillère principale en gestion des conflits électoraux d'ECES, qui contribue aux activités dans ce domaine qui est devenu l'une des spécialisations d'ECES, aussi grâce aussi à elle.

 

ECES est impatient de mettre en œuvre les activités de PEV-SA conjointement avec la IEC et la délégation de l'UE en Afrique du Sud.