PEV Madagascar

 

A fin décembre 2017, ECES a signé le ‘Projet d’Appui à la Prévention et la Gestion de Conflits et Violences Potentiels liés aux élections au Madagascar, PEV-Madagascar’.

 

 

Ce projet financé par l’Instrument contribuant à la Stabilité et à la Paix (IcSP) de l’Union européenne, se veut en continuité avec les interventions d’ECES à Madagascar depuis le cycle électoral de 2013. Le projet se base sur les leçons apprises, sur les acquis et les partenariats établis dans le cadre des projets précédents tels que le ‘Projet d’Appui à la Crédibilité et à la Transparence des Elections , PACTE Madagascar’, le projet ‘Initiative Citoyenne pour la Consolidation de la Paix, Leadership et Stabilité, INCIPALS’ et le projet régional ‘Preventing Electoral Violence in the countries of the SADC region, PEV SADC’. 

 

Le projet, qui a une durée de 20 mois et un budget de 1 million d’EUR, vise à contribuer à la création d’un climat apaisé qui inspire confiance grâce à des actions de dialogue et de collaboration avec les acteurs électoraux.

 

La consolidation de la paix et de la stabilité nécessite d’un dialogue renforcé à tous les niveaux de la société malgache. La prévention et résolution des conflits potentiels demandent également un dialogue inclusif qui inclut tous les acteurs concernés. Les organisations de la société civile et les médias sont idéalement placés pour créer des liens entre les différents acteurs et entre ceux-ci et la population en générale. Le projet vise donc à accompagner ces acteurs en appuyant leur rôle dans la promotion d’une culture de paix et de tolérance et en renforçant leurs capacités dans la prévention des conflits, dans la consolidation de la paix et dans la réponse aux crises potentielles.

 

L’objectif global de l’action est de contribuer à la prévention de conflits et violences potentiels liés aux élections. L’objectif spécifique est de renforcer les capacités de la société civile, des médias et autres parties prenantes électorale, y compris les forces de l’ordre, à travers le dialogue, la consolidation de la confiance mutuelle et la collaboration dans la prévention des conflits et des violences liées aux élections.

 

L’action propose trois volets d’action. Le premier volet propose une série d’activités visant à opérationnaliser un mécanisme de prévention des conflits par la mise en place d’un outil d’alerte précoce et de réponse rapide en s’appuyant sur un programme de renforcement de capacités pour les acteurs impliqués dans la prévention/réduction des tensions.

 

Le deuxième volet vise à promouvoir un climat de confiance parmi la société civile et les forces de l’ordre à travers un programme de sensibilisation et des initiatives de concertation et de collaboration entre les acteurs électoraux.

 

Le troisième volet se concentre sur le renforcement du rôle des médias dans la construction d’un climat apaisé et ceci à travers des formations en journalisme, l’opérationnalisation du système de monitoring des médias en tant que outils d’alerte précoce et réponse rapide permettant l’identification de potentiels foyers de tensions. Ce troisième volet d’action inclut également la production des émissions de sensibilisation pour promouvoir une culture de paix et de tolérance.