Formation des agents de monitoring des médias

Dans le cadre du volet Communication et Monitoring des médias du Projet d’Appui à la Crédibilité et à la Transparence des Elections au Burkina Faso (PACTE-BF) la formation des 16 agents, sélectionnés pour intégrer l’Unité de Monitoring des Médias (UMM) du projet  a débuté ce lundi.

 

D’une durée de 5 jours (22 - 26 juin 2015) et ayant lieu dans les bureaux d’ECES à Ouagadougou (situé dans l’annexe du bâtiment de la CENI, cette formation est menée par l’experte en monitoring des médias de l’Observatoire de Pavie, détaché pour le projet PACTE-BF, Mme Giovanna Maiola, avec l’appui de la Chargée de communication du projet : Mme Susie Bakajika. Les participants bénéficieront également des  interventions de l’expert électoral du projet, Franck Balme et Sadou Sidibé et de l’expert en renforcement des capacités, Leandro Nagore.

 

Lors de la séance d’ouverture de la formation, les participants ont eu l’honneur d’assister à une présentation réalisée par le Directeur de la Communication de la CENI du Burkina Faso, M. Boris Edson Yaméogo, sur l’organisation de la CENI et son mandat. En cette occasion, M. Yaméogo a également exposé les attentes spécifiques de la CENI en termes de communication et envers  l’UMM.

 

La formation vise à fournir aux participants une expertise spécifique en méthodologie de suivi des médias pour l’observation du cycle électoral, organisation de l’UMM, y compris dans ses aspects techniques, objectifs de les activités de monitoring, meilleures pratiques pour l’analyse des contenus media et cadre juridique pour la couverture des élections et de la politique au Burkina Faso.

 

Les agents formés permettront par la suite d’assurer le suivi quotidien de la manière dont le processus électoral et la CENI sont traités dans les médias, afin de permettre à la CENI d’être informée en temps réel de la situation et d’adapter sa communication pour prendre les mesures s’imposant le cas échéant.  

 

La mise en place de l’UMM vise à appuyer de manière durable la communication de la CENI pour renforcer sa crédibilité et sa transparence tout au long du processus électoral.

 

Mis en œuvre dans le contexte du processus électoral de clôture de la transition politique et institutionnelle au Burkina Faso, le projet PACTE-BF vise à contribuer à la tenue d’élections crédibles, transparentes et apaisées (pacifiques) à travers le renforcement des capacités des parties prenantes. Plus particulièrement le projet apporte un appui  technique et opérationnel à la CENI du Burkina Faso et à ses démembrements et contribue au renforcement des capacités de cette institution à long terme.