Lancement en Jordanie

Le 24 Mai 2017, en présence de Son Excellence Andrea Matteo Fontana Ambassadeur de l’Union européenne en Jordanie et de Son Excellence Santiago Cabanas Ansorena Ambassadeur de l’Espagne en Jordanie, le projet « Renforcement du Support à la Gouvernance Démocratique en Jordanie », financé par l’Union européenne, est officiellement lancé à l’Amman Hall au Cité des Jeunes Al Hussein.

 

Lors des différentes allocutions d’ouverture, Leurs Excellences ont rappelé l’importance de ce type de programmes aux multiples aspects dans la consolidation des valeurs et principes démocratiques, ainsi que l'importance de la promotion d’une vie politique tolérante et inclusive en Jordanie. Ils ont également affirmé la volonté de l’Union européenne et de ses Etats membres de continuer à renforcer ces liens avec la Jordanie, ainsi que leur support au processus de réforme démocratique.

 

Les hauts représentants des institutions nationales jordaniennes étaient également présents: Son Excellence Ir. Musa Maaytah Ministre des Affaires Politiques et Parlementaires ; Son Excellence, Pr. Khalid Kalaldeh président de la Commission Electorale Indépendante ; Son excellence Khamis Atieh, Président en exercice de la Chambre des Représentants. Ils ont participé au lancement du Projet en réaffirmant la volonté et l'engagement des institutions jordaniennes de continuer de travailler dans le but d'enraciner la démocratie ainsi que consolider l’Etat de droit.
En effet, l’Union européenne, à travers le programme « Renforcement du Support à la Gouvernance Démocratique en Jordanie », fournira un support à la Jordanie dans son processus de réforme politique, visant à renforcer la démocratie et la promotion de l'inclusion dans les processus de prise de décision, en mettant notamment l'accent sur le rôle des femmes et des jeunes.

 

Ce programme s’inscrit parfaitement dans le cadre du plan d’action de l’UE en faveurs des droits de l’Homme et de la démocratie 2015-2019, ainsi que l’appel à « renforcer la planification à long terme et le déploiement intégrer de tous les aspects propres au cycle électoral de l'Union européenne et des ses Etats membres, en explorant des mécanismes d'aide novateurs»

 

En outre, ce programme reflète également les priorités nationales illustrées par Sa Majesté le Roi Abdullah II Ibn Al Hussein, dans les deux derniers documents de travail « L’état de droit et l’état civil » ainsi que « Buts, réalisations et conventions: piliers pour l'approfondissement de notre transition démocratique ».

 

Ce programme, conçu sur la base de projets antérieurs financés par l'UE dans ces domaines, assurera la continuité avec les actions précédentes. De plus, il contribuera au suivi des recommandations formulées lors des Missions d’Observation Electorale de l’UE déployées en Jordanie en 2013 et 2016.

 

Ce programme est composé de quatre différentes composantes interconnectées :

 

Trois composantes (Appui au parlement, Assistance Electorale et appui au système partisan de la Jordanie) seront implémentées par le consortium dirigé par le Centre Européen d’Appui Electoral (ECES www.eces.eu), composé du Partenariat Européen pour la Démocratie (EPD www.epd.eu) la Fondation Westminster pour la Démocratie (WFD www.wfd.org), l’institut Néerlandais pour la Démocratie Multipartite (NIMD www.nimd.org) et l’Agence Française de Coopération Médias (CFI www.cfi.fr).

 

La quatrième composante (appui aux organisations de la société civile) sera implémenté par AECID, l’Agence Espagnole de Coopération. Le projet portera le nom de QARARUNA.

 

Le programme sera implémenté au cours des quatre prochaines années et pourra être constamment suivi sur son site Web ainsi que sur la page Facebook dédiée ainsi que le compte Twitter, bientôt disponibles.