BRIDGE Kosovo

ECES est en ce moment à Pristina, Kosovo pour délivrer un module BRIDGE en Observation des Elections (www.bridge-project.com). La formation est entièrement financée par l’Organisation pour la Coopération et la Sécurité en Europe (OSCE) et fait partie du plan de développement des capacités pour renforcer les compétences des organisations de la société civile en matière de monitoring des performances des Organes de Gestion des Elections (OGE) et autres institutions élues. 

Sont au Kosovo pour délivrer cet atelier de cinq jours : Gabrielle Bardall (USA), formatrice experte BRIDGE, Franck Balme (France) et Leandro Nagore (Espagne) qui sont tous les deux des experts en observation électorale et des formateurs BRIDGE semi-accrédités, et Victoria Florinder (SWE), conseillère d’ECES en gestion de la violence électorale et formatrice BRIDGE accreditée. 

Cet atelier est la quatrième formation à être délivrée durant l’automne pour deux organisations locales de tutelle, à savoir Démocratie en Action (DiA) et Démocratie pour le Développement (D4D). Du 29 au 30 septembr, l’OSCE a organisé le premier atelier sur les standards et engagements internationaux relatifs aux élections, sur les principes et bonnes pratiques pour la comptabilité des OGE et les méthodes d’évaluation des performances des OGE, ancré dans le contexte du Kosovo. Le second atelier, tenu les 27 et 28 octobre, traitait de la justice électorale, couvrant à la fois les enjeux théoriques (principes généraux des systèmes juridiques, stantards internationaux sur la justice électorale, les différents modèles à travers le monde) et les enjeux pratiques (éléments principaux sur la législation électorale du Kosovo, pratique juridique des OGE). Les participants ont ainsi pu se familiarisier avec les pratiques des OGE et les défis auxquels ils font face en mettant en œuvre les lois. 

Du 10 au 11 novembre, les sujets abordés étaient les Commissions Electorales Municipales, les Entités Politiques et la finance électorale, et l’approvisionnement public au Kosovo. L’atelier a offert aux participants une opportunité de se familiariser avec les affectations, les responsabilités et les devoirs des Commissions Electorales Municipales, les processus de certification et d’enregistrement des entités politiques et leurs obligations juridiques, considérant notamment les finances électorales et les lois et procédures d’approvisionnement. 

ECES espère une collaboration plus poussée avec l’OSCE, faisant de cet atelier son point de départ.