BRIDGE FdF Guinée

Dans le cadre du programme d’Appui à la Crédibilité et à la Transparence des Elections en République de Guinée (Pacte-Guinée II www.pacte-guinee.eu), financé par l’Union Européenne, le Centre Européen d’Appui Electoral a organisé dans la région administrative de Kindia une Formation des Facilitateurs (FdF) en BRIDGE (Building Resources in Democracy, Governance & Elections www.bridge-project.org/en/).


La formation s’est étendue sur une durée de 12 jours, et a visée au renforcement des capacités des acteurs du processus électoral en Guinée. Dans ce contexte, trente participants venus principalement de l’Assemblé Nationale Guinéenne, du Ministère de l’intérieur, du Ministère de la Justice, de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), du cabinet de la Présidence de la République Guinéenne, de la Haute Autorité de la Communication (HAC), de la Cour Constitutionnelle et de la société civile, ont été formés sur les techniques de facilitation des modules BRIDGE ainsi que sur les questions relatives à la gestion des processus électoraux. Les activités de cette formation, qui se sont déroulées du 13 au 24 février ont été facilitées par les experts électoraux senior d’ECES : M. Franck Balme et M. Said El Sanadiki.


Cette session de formation dédiée à la promotion de la démocratie visait à doter les acteurs électoraux de la Guinée des outils méthodologiques leur permettant de renforcer les capacités des structures opérationnelles électorales et pouvoir dispenser des formations dans le futur. Aussi, elle a permis de répondre à une demande croissante des facilitateurs francophones en matière de formation électorale et de promotion de la démocratie.


Au cours de la cérémonie qui a marqué l’ouverture des travaux, M. Mitty Diallo, représentant le Gouverneur de la Région, a salué l’initiative d’ECES et rappelé combien elle était louable par rapport aux prochains cycles électoraux. Il a ensuite enjoint les participants à s’approprier des contenus des cours et d’en faire bon usage. M. Dominique WEERTS, Représentant résident d’ECES en Guinée et Chef du programme PACTE Guinée II, a mis un accent particulier sur les objectifs de la formation et sur la volonté d’ECES de continuer à soutenir d’autres activités allant dans le sens du renforcement de la démocratie. Il a ainsi exhorté les parties prenantes présentes, de saisir l’opportunité pour approfondir leurs connaissances liées à la gestion des processus électoraux et de pouvoir les démultiplier dans le cadre des formations modulaires.


Au terme des 12 jours de formation, enrichis par des échanges fructueux, l’atelier s’est achevé par une cérémonie de remise de certificats, qui qualifie les participants en tant que facilitateurs semi-certifiés.


Après la formation de formateurs, s’en suivront dans la deuxième étape, les deux formations modulaires, l’une axée sur la planification stratégique et financière et l’autre sur le Genre et élections. Elles se dérouleront toutes à Conakry à partir du 27 Février 2017 et permettront de toucher d’autres acteurs.


Cette initiative du programme PACTE Guinée II répond au besoin de formation et contribue au renforcement des expériences des parties prenantes aux élections. A titre de rappel, le projet contribue, d’une part, au renforcement des capacités des parties prenantes au processus de démocratisation de la Guinée et, d’autre part, à celui des Institutions démocratiques nouvellement installées, dans un contexte où des élections locales crédibles, transparentes et apaisées devront prochainement être organisées.