Le Centre Européen d’Appui Electoral (ECES) et les autres membres du European Partnership for Democracy (EPD) sont ravis d’avoir lancé officiellement le document décrivant leur nouvelle stratégie appelée "Une réponse européenne à l'appui au cycle électoral» (EURECS).

 

 
Le document a été présenté par la présidente d’ECES, Monica Frassoni, lors de la Journée Internationale de la Démocratie célébrée au Parlement européen. L'événement a été organisé, le 28 Septembre 2016, en coopération avec le Service européen pour l'action extérieure et en partenariat avec International IDEA, le Réseau européen des fondations politiques, le Fonds européen pour la démocratie et EPD.


 
EURECS décrit les leçons apprises au cours des cinq dernières années par ECES et les membres d’ EPD en matière d’appui aux processus électoraux et de démocratisation. Cette initiative est parfaitement en ligne avec les cinq domaines stratégiques du Plan d'action de l'UE pour les droits de l'homme et de la démocratie 2015-2019, et l'appel à "renforcer la planification à long terme et le déploiement intégré de tous les aspects du soutien de l'UE et des États membres au cycle électoral, en explorant des mécanismes de fourniture d'aide innovants ".


 
L'objectif principal de l'EURECS est d'offrir à l’UE, à ses États membres, aux autres bailleurs de fonds européens et aux pays bénéficiaires un mécanisme novateur de fourniture d'assistance électorale et démocratique pour mettre en œuvre des projets et programmes en ligne avec les valeurs européennes et les politiques de l'UE. Deuxièmement, ce mécanisme est conçu pour aider à prévenir, atténuer et gérer les conflits liés aux élections, conformément aux obligations et standards internationaux et aux engagements politiques. Dernièrement, sur la base de l'idée que les élections sont des processus à long terme, EURECS est conçu pour inclure un large éventail d'acteurs, notamment les organes de gestion des élections, la société civile, les partis politiques, les autorités locales, le parlement, les forces de sécurité et les médias. L’inclusivité d’EURECS permet d’assurer une véritable approche globale et durable.


 
L'UE est devenue l'un des acteurs mondiaux les plus importants dans la promotion d'élections crédibles et transparentes à travers l’observation des élections et les activités d'assistance électorale. Ces activités complémentaires, qui se renforcent mutuellement,  sont souvent intégrées dans un cadre de soutien plus large qui comprend  le renforcement des institutions nationales. Cependant, les objectifs de la Communication de la Commission Européenne 191/2000 sur l'assistance et d'observation électorale, qui a inauguré une nouvelle ère au niveau de l’appui électoral de l'UE, ont été partiellement atteints. Alors que l’observation électoral a considérablement évoluée, jusqu’à devenir un instrument clé de la politique extérieure de l’UE, l'assistance électorale, malgré des investissements remarquables, n'a pas bénéficié du même degré d'attention institutionnelle ni du même niveau de développement opérationnel.


 
L'observation électorale est guidée par une politique et une méthodologie claire, systématique et régulièrement mise à jour de l'UE tandis que le "Guide méthodologique de la CE pour l'assistance électorale", qui prévoit l’utilisation de l'outil méthodologique de l'approche du cycle électoral, remonte à 2006. Cette approche reste pertinente car elle plaide pour un soutien de long terme, notamment dans la période entre les élections, pour la promotion du développement des capacités et pour le transfert des connaissances. La pertinence de l’approche est aussi liée à la promotion de la durabilité et à la consolidation des acquis, afin de faire face à des revers démocratiques. Dix ans après, nous pouvons conclure que l'approche du cycle électoral n'a pas encore été pleinement mis en œuvre, surtout lorsqu’il s’agit de fournir un appui de long terme entre les élections. De plus, le soutien aux acteurs électoraux reste largement concentré sur les organes de gestion des élections. En conséquence, il est inégalement réparti entre les autres acteurs électoraux, par exemple les autorités locales.


 
Dans ce contexte et à cette date symbolique, ECES et EPD, reconfirment leur engagement et leur volonté de mettre en œuvre, d'une manière adaptée et holistique, des projets et programmes d'assistance électorale et démocratique. ECES et EPD assurent conjointement une compréhension globale et empirique des multiples défis liés au soutient tout au long des cycles électoraux. Cette compréhension se base sur la mise en œuvre d’activités dans le cadre de plus de 200 projets dans plus de 130 pays pour plus de 100 millions d'euros. A l'heure actuelle, ces projets emploient 1200 personnes parmi les membres EPD, dans plus de 50 projets / bureaux régionaux. Cette large présence témoigne des ressources et des connaissances qu’ECES et EPD ont par rapport au cycle électoral et au soutien à la démocratie, financé et donc façonné par l’UE, ses États membres et par les autres bailleurs de fonds européens.

 

 

Cliquez sur le lien suivant pour acceder à la version anglaise de A European Response to Electoral Cycle Support 

 

La version française sera disponible bientôt.