EUSDG Nigéria

La délégation de l’Union Européenne (UE) au Nigéria a attribué au Centre Européen d’Appui Electoral (ECES), le contrat pour l’implémentation de la composante 1 du programme « Support à la Gouvernance Démocratique au Nigeria ». Le contrat signé entre les deux parties s’élève à 13.684.210 € et prévoit un appui à la commission électorale nationale indépendante (Independent National Electoral Commission INEC).  

 

Les quatre autres composantes du programme sont les suivantes : appui à l’assemblé nationale ; appui aux partis politiques, appui aux médias, appui aux organisations de la société civile. Ces composantes seront implémentées par des organisations nigérienne spécialisées. 

 

Le projet, qui s’étend sur 5 ans, est financé à 95% par l’Union Européenne et 5% par ECES. 

 

Le projet est destiné à renforcer les efforts du gouvernement pour développer et renforcer la démocratie au Nigéria, à l’approche des élections législative de 2019. Dans le cadre du 11ème Fonds européen de développement (FED), les autorités nationales ont renouvelé leur engagement à continuer leur coopération afin de réaliser les objectifs du Programme de l’UE Soutien à la gouvernance démocratique au Nigeria (EU-SDGN) 2016 - 2020.

 

L’objectif global du projet et de contribuer au renforcement de la démocratie au Nigéria à travers le renforcement de l’efficacité et de la légitimité des institutions démocratiques, en mettant l’accent sur le cycle électoral 2016-2019, et conformément aux recommandations de la Mission d'observation électorale de l'UE au Nigeria - EUEOM (2015).

 

Dans ce contexte, le projet, structuré autour de six volets, vise à renforcer les capacités de l’INEC et les autres organismes de gestion des élections à réaliser leurs mandats. Les résultats attendus de cette action sont les suivantes :

  • la planification stratégique, le cadre politique, les capacités opérationnelles et systémiques de l'INEC sont renforcés;
  • la capacité de l'INEC à instaurer un système de communication interne efficace et des mécanismes d’engagements avec les parties prenantes est renforcée;
  • le système de l’INEC pour l’inscription périodique des électeurs visant à l’amélioration de la fiabilité du registre électoral est amélioré;
  • les capacités de l’INEC à surveiller les partis politiques sont renforcées;
  • les capacités de l’INEC et des partis politiques en matière de règlement des mécanismes alternatives pour la résolution des différends électoraux sont améliorées ;
  • les capacités institutionnelles du FOSIECON et des SIECs ainsi que la capacité de ceux-ci à collaborer avec les autres parties prenantes électorales sont renforcées.

 

La conception du projet UE-SDGN a été entreprise en étroite coopération avec la délégation de l'UE et toutes les autres parties prenantes électorales au Nigeria, en tenant compte des conclusions et des recommandations des dernières EUEOM, ainsi que de l'examen interne et le rapport sur les Élections générales de 2015 de l’INEC.