ECES coopère avec plusieurs bailleurs de fonds pour mettre en œuvre ses nombreux projets. L'Union européenne (UE) et les États membres de l'UE sont de loin les principaux partenaires financiers et collaborateurs. Dans l'ensemble, ECES a collaboré et il a été financé par plus de 20 différents bailleurs de fonds (accéder au lien suivant pour des informations détaillées sur les Partenaires financiers d'ECES).

 

L’UE étant un des interlocuteurs le plus importants d’ECES, et au nom des valeurs de transparence et de responsabilité partagés avec cette dernière, notre organisation fait partie du Registre de la Transparence de l’UE, une initiative pour rendre les processus de prise de décision au niveau européen plus ouvert. Le registre est géré par le 'secrétariat commun du registre de transparence (SCRT)', constitué de fonctionnaires du Parlement et de la Commission.

 

Le registre de la Transparence est un site web public sur lequel les organisations représentant des intérêts particuliers au niveau de l’UE s'enregistrent et fournissent des informations actualisées sur ces intérêts. Le registre fournit des informations sur les intérêts représentés au niveau de l’UE, qui représentent ces intérêts et avec quels budgets. Dans ce cadre, ECES a souscrit  au code de conduite régissant les relations des représentants d’intérêts avec les institutions de l’UE.

 

Afin de fournir un aperçu global sur notre organisation, le schéma ci-dessous résume les sources de financement d’ECES. Le 83% du financement qu’ECES reçoit provient de l’EU, le 9,51% provient des États membres de l'UE, pour un total de 92,51%. Le financement restant provient d'autres bailleurs de fonds et partenaires. Ce chiffre confirme l'habitude de l'ECES de collaborer avec l'UE depuis 2012 et la conséquente implémentation des règles et des procédures EU dans toutes ses activités.  

 


Depuis le début de ses activités, ECES a signé plus de 70 contrats en appui aux processus électoraux et démocratiques. Dans ce contexte, le deuxième schéma ci-dessous, classifie les partenaires financiers d’ECES par le nombre de contrats signés. Même dans ce cas-ci, le graphique montre que l'UE est le principal partenaire financier d’ECES, suivi directement par les États membres de l'UE.

 

 

Au vue de la taille actuelle de notre organisation, les comptes annuels d’ECES sont audités deux fois par an avant d’être soumis à la Banque Nationale de Belgique pour publication.

 

Les comptes annuels d’ECES des années 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016 étaient déjà soumis et publiés par la Banque Nationale de Belgique. Les comptes de l’année 2017 sont actuellement en cours de finalisation, ceci avant de les soumettre à un Audit au premier trimestre de 2018, conformément aux calendriers établis par les autorités Belges.

 

Etant donné qu’ECES croit fermement en l’application du principe de la transparence dans toutes ses activités, veuillez trouver ci-dessous les chiffres consolidés des comptes de 2015.

 

 

 

Pour ce qui est de l’année 2015, le schéma ci-dessous résume l’origine des contributions reçues par ECES pendant cette période pour la mise en œuvre de ses projets. Le graphique confirme une tendance consolidée, c’est-à-dire la prévalence mais non l’exclusivité des fonds de l’EU.